Griffe-Serre

De Wowpedia
Aller à : navigation, rechercher

Griffe-Serre, lance des dieux sauvages est une lance qui sera l'arme prodigieuse des chasseurs survie dans World of Warcraft: Legion. Les chasseurs survie doivent tuer la créature qui a tué le précédent propriétaire de l'arme et la revendiquer.

Source[modifier | modifier le wikicode]

...

Présentation[modifier | modifier le wikicode]

Les taurens de Haut-Roc ont façonné cette lance avant la première invasion démoniaque d’Azeroth, il y a plus de dix mille ans. Les porteurs de Griffe-Serre ont combattu aux côtés de nombreux esprits gardiens, connus sous le nom d’Anciens, qui défendirent le monde d’Azeroth en général et sa faune en particulier. Cette arme a reçu la bénédiction de nombreux Anciens au fil des millénaires, devenant ainsi la dépositaire d’une partie de leur pouvoir.[1]

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Griffe-Serre, lance des dieux sauvages

Conçue avant la guerre des Anciens, cette lance est munie d'une pointe unique en son genre, incurvée comme le bec d'un aigle et imprégnée des énergies d'anciens animaux, ou dieux sauvages. Entre les mains du plus grand chasseur de la tribu de Haut-Roc, Griffe-Serre aida les taurens à défendre le monde d'Azeroth envers et contre tous ses ennemis, jusqu'au jour où elle fut perdue. Vénérée par les taurens, le porteur de cette arme légendaire s'attirera néanmoins les foudres de la Légion.


Griffe-Serre, lance des dieux sauvages, I


Longtemps avant la guerre des Anciens, les tribus taurènes écumaient les étendues sauvages de l'antique Kalimdor. A l'époque, la tribu de Haut-Roc était dirigée par le chef Moren Haut-Roc, qui avait sauvé Ohn'ahra, une déesse incarnée par l'esprit d'un aigle géant, alors qu'elle était aux prises avec les élémentaires de feu. Pour le remercier, l'aigle imprégna la lance de Moren de son essence, lui conférant ainsi de puissantes propriétés magiques. Moren grava le nom d'Ohn'ahra sur la hampe de l'arme et le peuple tauren la surnomma "la lance du Grand-Aigle".

Pour rendre hommage aux héros qu'il rencontrait, aux ennemis qu'il terrassait et aux événements dont il était témoin, Moren prit l'habitude de ciseler leurs noms sur la lance. Ses descendants perpétuèrent cette tradition et Griffe-Serre devint dépositaire de l'histoire de la tribu de Haut-Roc.


Griffe-Serre, lance des dieux sauvages, II


Eruna, la petite-fille de Moren, était appelée à prendre à son tour la tête de la tribu. Mais pour se sentir digne d'assumer cette responsabilité, elle entreprit un pèlerinage, sorte de rite initiatique lors duquel elle pourrait faire ses preuves. Munie de la lance, elle se mit en route pour les contrées du Nord. Là-bas, elle vola au secours d'une famille d'elfes de la nuit en butte à une horde de créatures dotées de tentacules surgies d'une immense caverne. Forts d'une sinistre magie, ces serviteurs des Dieux très anciens venaient de s'éveiller d'un long sommeil dans les profondeurs ténébreuses. Au cours du combat qui s'ensuivit, elle bénéficia du soutien d'un puissant ours qui s'avéra être un ancien répondant au nom d'Ursoc. Ensemble, ils mirent ces étranges créatures en déroute.

Quand la bataille prit fin, l'ours colossal reconnut les talents d'Eruna et la jugea digne de ses honneurs. Il lui expliqua que les ténèbres avaient jeté leur dévolu sur ce monde et que l'on aurait bientôt besoin de guerriers et de chefs de sa trempe pour faire front. Pour l'aider, il bénit sa lance et ajouta sa puissance à son pouvoir enchanté. Reconnaissante, Eruna grava le nom d'Ursoc sur la hampe, perpétuant ainsi la tradition de la lance du Grand-Aigle, puis elle retourna auprès des siens, fin prête à endosser le rôle de chef de sa tribu.


Griffe-Serre, lance des dieux sauvages, III


Longtemps après la disparition d'Eruna, la lance fut confiée à la garde de Huln Haut-Roc. Confronté à une invasion dévastatrice de la Légion ardente, il unifia les tribus taurènes sous sa bannière, afin d'épauler les elfes de la nuit dans leur lutte contre les démons.

Lors d'une bataille particulièrement sanglante, Huln s'efforça de protéger Présage, l'ancien loup à deux têtes, contre les troupes de la Légion, mais l'auguste bête fut grièvement blessée et intoxiquée par l'énergie gangrenée. Avant de succomber à la corruption démoniaque, Présage impartit son dernier souffle de pureté à la lance, ajoutant ainsi ses pouvoirs à ceux des autres dieux sauvages. A son tour, Huln inscrivit le nom de l'ancien sur la hampe de l'arme afin que son courage reste à jamais gravé dans les mémoires.


Griffe-Serre, lance des dieux sauvages, IV


Au cours de la guerre des Anciens, Huln combattit aux côtés de nombreux guerriers qui seraient appelés à entrer dans la légende. Parmi eux se trouvait l'elfe de la nuit Jarod Chantelombre, qui sauva la vie de Huln lors d'un assaut des démons dans les derniers soubresauts de la guerre. Huln grava également leurs noms sur la lance, et il croisa même le chemin du plus grand de tous les druides, Mafurion Hurlorage.

Si l'on croit les légendes colportées par les anciens de la tribu de Haut-Roc : "Huln remit la lance au druide, qui l'examina méticuleusement. Il remarqua la pointe courbe acérée semblable au bec d'un aigle ainsi que tous les noms gravés sur la hampe par le tauren et ses ancêtres. Alors, Malfurion communia avec les esprits résidant en son sein, et approuva."


Griffe-Serre, lance des dieux sauvages, V


Les anciens racontent que le seigneur funeste Xybrûl s'engagea dans une croisade visant à éradiquer leur race et qu'Huln fit le serment de le tuer. Les deux adversaires finirent par croiser le fer au cours de la bataille pour le Puits d'éternité, et leur combat ne prit fin que lorsque Huln fit semblant d'être terrassé avant de porter à Xybrûl un coup de lance qui faillit lui être fatal. Le démon dévia l'arme de justesse, mais celle-ci, imprégnée de puissance spirituelle, se planta néanmoins dans son œil gauche, le laissant partiellement aveugle.

Huln remporta son combat, mais avant qu'il pût achever le seigneur funeste, Xybrûl fut expulsé d'Azeroth, à l'instar de la plupart des démons qui se trouvaient alors en Kalimdor centrale. De retour dans le Néant distordu, il pansa ses blessures en attendant la prochaine campagne de la Légion. Il s'était juré d'exercer tôt ou tard sa vengeance contre Huln, l'ensemble des taurens et la lance qui l'avait privé de son œil. Hul, lui, ne connut aucun répit ; peu après, le monde fut ravagé par une série de violents séismes résultant de l'implosion du Puits d'éternité. Alors que les terres de Kalimdor tremblaient et se déchiraient, Huln et son peuple furent contraints de fuir pour sauver leurs vies.

Anecdote[modifier | modifier le wikicode]

Fichier:WoW Legion The Eagle Spear.jpg
As shown during GamesCom 2015

Durant la Gamescom 2015, elle a été présentée en tant que Lance du Grand-Aigle. Quand les armes prodigieuses furent mises en ligne sur le site principal de World of Warcraft le premier jour de la BlizzCon 2015, le nom avait été changé.

Changement dans un patch[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Blizzard Entertainment 2015-10-23. Legion : Armes prodigieuses du chasseur. Blizzard Entertainment. Retrieved on 2015-11-06.

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]