Karazhan

De Wowpedia
Aller à : navigation, rechercher
Karazhan
Chronicle Karazhan.jpg
TypeTour des mages
RacesMort-vivantMort-vivant Mort-vivant
Man'ari érédarMan'ari érédar Man'ari
Satyre Satyre
Ethérien Ethérien
Dirigeant(s)IconSmall Man'ari Male.gif Prince Malchezaar
IconSmall Aegwynn.gif Aegwynn & IconSmall Medivh.gif Medivh (anciennement)
AffiliationLégion ardente, Cavaliers noirs du défilé de Deuillevent
EmplacementSud du Défilé de Deuillevent [54, 78]300px

Karazhan (alias la Tour de Medivh, la Tour d'ivoire de Karazhan, ou la flèche d'ivoire de Karazhan)[1] est une citadelle (ou château) abandonnée[2] située sur le nexus d'une ligne tellurique au sud du défilé de Deuillevent. La tour est principalement connue pour son dernier célèbre occupant — Medivh, le dernier Gardien de Tirisfal. Après que Medivh fut tué par Khadgar, Lothar et Garona, la tour se scella elle-même du reste du monde. Mais récemment, Karazhan s'est éveillé à nouveau — une présence maléfique a pris possession de la tour, ses salles grouillant d'esprits et de démons, et de la présence de Medivh, toujours saine et sauve, même des décennies après sa mort.

Karazhan, en tant qu'instance de raid à dix joueurs de niveau 70, fut ouverte dans World of Warcraft: The Burning Crusade. L'instance est immense, scriptée, et non divisée en ailes, contenant douze rencontres de boss, avec 22 différents PNJs.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Le dernier Gardien[modifier | modifier le wikicode]

La salle du banquet
Ecran de chargement de Karazhan en jeu

La terre où siège la tour "était de forme similaire à un crâne humain. Beaucoup l'ont remarqué au fil des années, mais peu ont été suffisamment courageux, ou puissant, ou peu délicat pour le mentionner auprès du propriétaire des lieux".[3]

L'histoire de Karazhan commence avec une explosion qui a dévasté le défilé de Deuillevent et affaiblit le tissu de la réalité dans la région,[4], elle fut causée par Sataïel qui draina la vie de cette terre avec  [Ulthalesh, la faux de Deuillevent].[5] La tour fut construite en secret par la Gardienne Aegwynn environ 600 ans avant la Première Guerre, après qu'elle soit devenue de plus en plus paranoïaque et hostile envers ses confrères du conseil de Tirisfal — conséquence de la sombre influence que l'esprit de Sargeras exerçait sur elle. La tour agissait à la fois comme un refuge contre le conseil et comme un conduit pour les puissantes ligne telluriques de la région, à travers lesquelles Aegwynn pouvait siphonner autant de puissance que nécessaire.[6] Le fils d'Aegwynn, Medivh, finit par élire domicile à Karazhan, mais songea que l'explosion et la construction ne s'étaient produites que parce qu'il était finalement arrivé.[7]

Durant la Première Guerre, la tour fut occupée par Medivh, son régisseur, Moroes, son cuisinier nommé Cuisinier, et son apprenti de l'époque, Khadgar. Bien que Medivh était le plus grand sorcier de son époque (et le protecteur dépositaire de l'humanité), Medivh était secrètement possédé par l'esprit sombre de Sargeras, le Destructeur de mondes. A travers Medivh, Sargeras ouvrit la Porte des Ténèbres et permit aux orcs de déferler sur les royaumes d'Azeroth. Garona Miorque résidait également dans la tour comme émissaire en même temps que l'apprentissage de Khadgar. Sargeras permit à Medivh d'explorer librement Karazhan. En raison de la réalité affaiblie de la région, de nombreuses et dérangeantes visions rôdaient dans la tour, et Moroes était connu pour porter des œillères pour éviter de les voir. Les visions cessèrent en fin de compte quand la majeure partie de le puissance magique de Karazhan fut absorbée par la résurrection de Medivh, la réduisant à "un tas de pierres venant des confins", sa puissance prise pour servir le Prophète.[8]

Alors que la guerre progressait, Medivh luttait contre le contrôle de Sargeras. Le conflit faisant rage en lui finit par conduire irrévocablement le sorcier vers la folie, jusqu'à ce que son ami d'enfance, Anduin Lothar, aidé du jeune apprenti de Medivh, Khadgar, prirent d'assaut Karazhan et tuèrent leur ancien camarade. Depuis ce jour, une terrible malédiction a imprégné à la fois la tour et les terres alentour - jetant un voile sombre sur le défilé de Deuillevent et la région aujourd'hui connue sous le nom du bois de la Pénombre.

Après la chute de Karazhan, le Kirin Tor a dépêché une assemblée de mages pour fouiller la tour et mettre la main sur toutes les reliques pour des besoins de "recherches". C'est à ce moment que Atiesh fut découvert et ramené à Dalaran.[9]

Filles de paladin[modifier | modifier le wikicode]

Après la Deuxième Guerre, une zone, qui serait plus tard connue sous le nom de Bois de la Pénombre, et la ville de Grand Hamlet (connue plus tard sous le nom de Sombre-Comté), devint sombre et envahi de noires créatures. La peuple de Grand Hamlet pensait que cette malfaisance était causée par la tour de Karazhan. Plusieurs citoyens s'y aventurèrent pour investir la tour mais ne revinrent pas. Un paladin nommé Dougan, avec ses amis Kardan et Voldana entrèrent dans la tour mais le raid échoua et eut pour conséquence la mort de Dougan. Là-bas, le temps semblait se dérouler de façon étrange pour le trio.

Kardan et Voldana parvinrent à s'échapper, mais Dougan y fut tué. Il découvrirait plus tard que quiconque mourait à l'intérieur de Karazhan y aurait son esprit piégé, sans échappatoire.[10]

Des années plus tard, les filles de Dougan, Lieren et Loania se téléportèrent dans la tour seulement pour y trouver les horreurs de sa malédiction. Ayant échappé à Moroes, elles trouvèrent l'assassin de leur père, le satyre Terestian Malsabot. Elles le tuèrent, mais Loania fut blessée. Alors qu'elles tentaient de fuir, elles tombèrent sur le fantôme de Nielas Aran qui essaya de les tuer. Loania invoqua Dougan qui les protégea pendant que les horreurs les poursuivaient. Les jumelles se téléportèrent hors de Karazhan, y laissant Dougan toujours piégé.[11]

World of Warcraft[modifier | modifier le wikicode]

WoW Icon 16x16.gif Le contenu de cette section est exclusif à World of Warcraft.

Ces dernières années, les nobles de Sombre-Comté s'aventurèrent dans le défilé de Deuillevent pour enquêter sur la corruption qui s'était installée sur la région. Aucun de ceux entrés dans la tour sombre n'est jamais revenu.[12]

Récemment, malgré l'absence de Medivh et le drainage de magie, un nouveau pouvoir semble avoir trouvé son chemin jusque Karazhan. Les Cavaliers noirs du défilé de Deuillevent, bien que rarement vus, ont une connexion avec Karazhan. Cependant, personne ne sait qui est leur maître. Une récente observation est source de préoccupation — les Cavaliers noirs recherchent la  [Faux d'Élune], un puissant artefact ayant la capacité d'invoquer les maléfiques Worgens dans ce monde.

Si on trace les lignes telluriques traversant Azeroth, on constate qu'elles convergent toutes sous Karazhan.[13] Cependant, cela n'est plus vrai après que Malygos aient redirigé les lignes telluriques d'Azeroth vers le Nexus.

Worldofwarcraft.com dit ce qui suit à propos de Karazhan:

La tour délabrée de Karazhan a autrefois abrité l'une des plus grandes puissances qu'ait jamais connu Azeroth : le sorcier Medivh. Depuis sa mort, une terrible malédiction a envahi la tour et les terres alentours. Les esprits des nobles de Sombre-Comté se seraient promenés dans ses salles, endurant un sort pire que la mort pour leur curiosité. Des esprits plus dangereux encore proviennent des recherches de Medivh, car il y invoqua des entités démoniaques à ses ordres. Cependant, les courageux et les sots sont toujours implacablement attiré par Karazhan, tentés par des rumeurs d'indicibles secrets et de puissants trésors. Forgez un groupe de vaillants héros, et voyagez jusqu'à la tour dans le défilé de Deuillevent — mais soyez prévenus que seuls ceux qui ont atteint le niveau 70 devraient oser y entrer.

The Burning Crusade[modifier | modifier le wikicode]

TBC Le contenu de cette section est exclusif à The Burning Crusade.

A un certain point du temps, la tour de Karazhan s'est scellée elle-même et plusieurs agents de l'Œil y furent piégés.[14] Les mages de l'Œil pourpre ont gardé et examiné la tour et ses secrets.[15] Avant le verrouillage, des agents démoniaques de la Légion ardente arrivèrent à Karazhan du fait que ce soit un portail vers le Néant.[16]

Avec l'aide de Khadgar, les mages déverrouillèrent Karazhan et les aventuriers de la Horde et de l'Alliance attaquèrent la tour, abattant ses résidents fantomatiques.

Med'an, le fils de Medivh, entra dans la tour et rencontra l'avatar de son père qui lui raconta son histoire.[17]

Les Cavaliers noirs[modifier | modifier le wikicode]

WoW-comic-logo-16x68.png Le contenu de cette section est exclusif aux comics World of Warcraft.

Au moment de la Fracture, un groupe de soldats de la milice des Veilleurs mené par Althea Bouclenoire aux côtés de Karlain, Mardigan, Revil Kost et Brink attaquèrent les Cavaliers noirs dans le Bois de la Pénombre seulement pour être téléportés à Karazhan par un des Cavaliers noirs. Pendant que Karlain et Mardigan regardaient une vision maudite de l'opéra, le reste combattaient contre le Conservateur. Brink trouva ensuite une amulette qu'il utilisa pour renvoyer leurs ennemis et les Veilleurs à travers le temps, empêchant de se produire les événements menant à cette bataille. Brink et Revil se regroupèrent ensuite avec Karlain et Mardigan dans l'opéra, où ils furent témoins de la véritable vision de la mort d'Aredhel. Après cela, ils se téléportèrent hors de la tour maudite.[18]

Legion[modifier | modifier le wikicode]

Legion Le contenu de cette section est exclusif à Legion.

Après avoir appris l'existence des Piliers de la Création par Magni Barbe-de-Bronze à Ulduar, Khadgar retourne à Karazhan avec un aventurier pour trouver leur emplacement, la connaissance des piliers ayant été confié au Gardien de Tirisfal. Mais les souvenirs de Khadgar à propose de son apprentissage il y a des années de cela est interrompu quand un écho de Medivh en personne interfère et abat les barrières de Khadgar autour de la tour, permettant à la Légion ardente de l'envahir pour essayer de les empêcher de mettre la main sur l'emplacement des piliers. Khadgar altère alors les défenses de la tour afin qu'elles combattent la Légion pendant que lui et l'aventurier récupèrent un ouvrage écrit par Alodi, le premier Gardien, qui contient des informations sur les Piliers de la Création.[19]

Quelques temps après, Moroes était en train de surveiller le voisinage de Karazhan quand il remarqua les forces de la Légion ardente marchant vers Karazhan, ce qu'il vit comme un présage annonciateur du retour de Medivh. Il les invita dans la tour. La Légion avait l'intention d'utiliser la tour comme passage vers chacun des innombrables mondes qu'elle avait consumés durant sa Croisade ardente, mais Medivh rompit la connexion entre Karazhan et ces mondes.[20]

Contradictions[modifier | modifier le wikicode]

Dans le Dernier Gardien, Karazhan est décrite comme étant une tour isolée, il n'est fait mention d'aucun village à la base de la tour. C'est tout le contraire à vrai dire. Medivh est décrit comme un ermite, accueillant rarement des visiteurs à Karazhan, alors que dans World of Warcraft, il semble qu'il ait tenu un banquet avec de très nombreux convives qui, à une certaine époque, sont devenus des morts-vivants. Il semble également que ce soit contraire au caractère du personnage de Medivh de posséder un harem à l'intérieur de Karazhan, c'est pourtant exactement ce que nous trouvons dans la zone de la Dame de Vertu. Nous ne pouvons que supposer qu'ils n'ont pas toujours été des morts-vivants et des démons. Il est possible que le prince Malchezaar les ait amené avec lui dans le but de maintenir Moroes occupé et inconscient de ce qu'il se passait, mais cela semble difficile à croire. Un autre possibilité est qu'un occupant inconnu de Karazhan, ou même l'original bâtisseur ou propriétaire, a fait usage de ces caractéristiques car un livre fait mention d'une vision à propos de personnes ivres assises autour d'une table. De plus, Karazhan inclut un mur d'enceinte qui peut avoir été suffisant spacieux pour un petit village.[21]

Divers[modifier | modifier le wikicode]

  • La tour de Karazhan contient des motifs de tête de chevaux dans divers ornements en référence à Anduin Lothar et la Fraternité du Cheval.[22]
  • Quand Karazhan a été annoncé pour la première fois, il y a eu des rumeurs sur l'existence d'une version renversée de la tour, s'étendant vers le bas depuis le rez-de-chaussée, profondément sous terre. Cette rumeur se réfère à le Dernier Gardien par Jeff Grubb, un roman qui détaille les dernières semaines d'activité (vivante) à l'intérieur de la tour. L'agencement du Karazhan inférieur est le même que pour les zones supérieures, mais renversées, la disposition du dernier étage de la tour normale étant la même que celle du rez-de-chaussée de cette version et ainsi de suite. Les salles secrètes de Medivh sont tout en bas.
    • Cette zone fait sa première apparition en jeu dans Retour à Karazhan après la défaite du Conservateur, avec une bibliothèque du Gardien inversée comme pièce centrale. Il est montré que c'est ce même endroit, en raison des recherches du Gardien, où se déroule une scène où Anduin Lothar et Khadgar sont penchés sur le cadavre de Medivh - c'est en bas du Karazhan inférieur que Medivh fut abattu et qu'a eu lieu cette conversation dans le Dernier Gardien.
  • Un curieux easter egg est caché sous la tour hors de l'instance. Si vous y parvenez, vous pouvez trouver un smiley sur le sol.
  • Karazhan était à l'origine prévue pour jouer un rôle dans l'événement précédant la sortie de Warlords of Draenor, avec un scénario phasé se déroulant dans Karazhan. Les joueurs auraient été envoyé à Karazhan pour enquêter sur ses liens avec la destruction de la Porte des Ténèbres. Cependant, ce projet fut abandonné avant la bêta de l'extension.[23]

Perchoir à griffon de Karazhan[modifier | modifier le wikicode]

The Karazhan gryphon roost.[24]

The Karazhan gryphon roost is left over from the planning phase of Karazhan. Before the teleport to Aran's room was implemented, the original plan was to have a flight path that connected to the top of Karazhan for the convenience of groups who had already cleared most of the instance.Modèle:Citation needed With the ability to fly in Azeroth it is now possible to reach the ledge, but the portal is still blocked. It is notable that a skeletal gryphon can be seen flying around the tower too.

In The Last Guardian, Medivh and Khadgar used the gryphons to reach Stormwind and the Black Morass.

Spéculation[modifier | modifier le wikicode]

Questionmark-medium.png
Cet article ou section contient des spéculations, observations ou opinions éventuellement soutenus par l'histoire de l'univers Warcraft ou par des annonces de Blizzard. Il ne doit pas être considéré comme représentant l'histoire officielle de l'univers Warcraft.
  • Dans le Dernier Gardien, Medivh théorise que l'explosion d'arcanes ayant formé le cratère et la construction de Karazhan elle-même ne s'était produites que parce qu'il allait un jour venir y habiter. Avec la révélation dans Chroniques qu'Aegwynn a construit la tour et était partiellement manipulée par Sargeras (qui était en elle),[25] il est possible que la construction fut un plan de Sargeras pour l'utiliser comme base pendant qu'il posséderait Medivh. De plus, Sargeras a également envoyé en premier lieu la nécrolyte Sataiel pour transformer le défilé de Deuillevent en un nexus magique,[26] ce qui est la raison pour laquelle cet endroit fut choisi comme emplacement de Karazhan.
  • Il est probable que les résidents de la tour ne soient pas définitivement tués quand ils sont vaincus. Cela est appuyé par les retours du Conservateur et de Terestian Malsabot.

Références[modifier | modifier le wikicode]