Hi Gamepedia users and contributors! Please complete this survey to help us learn how to better meet your needs in the future. We have one for editors and readers. This should only take about 7 minutes!

Lune-d'argent

De Wowpedia
Aller à : navigation, rechercher

DarnassusForgeferHurlevent
TBC L'Exodar

TBC Shattrath
WotLK Dalaran

OrgrimmarPitons-du-TonnerreFossoyeuse
TBC Lune-d'argent

Pour la faction, voir Lune-d'argent (faction).
Lune-d'argent
Silvermoon City TCG.jpg
TypeCapitale, métropole
RacesElfe de sangElfe de sang Elfe de sang
RéprouvéRéprouvé Réprouvé
TaurenTauren Tauren
OrcOrc Orc
TrollTroll Troll de la jungle
Gnome lépreuxGnome lépreux Gnome lépreux
Haut-elfeHaut-elfe Haut-elfe (auparavant)
GouvernementInterrègne; Monarchie héréditaire
Dirigeant(s)IconSmall Lor'themar.gif Seigneur régent Lor'themar Theron
Langage(s)Thalassien, Orc, Commun, Zandali, Taurahe
AffiliationQuel'Thalas, Horde
EmplacementNord des bois des Chants éternels
Sources: World of Warcraft: The Burning Crusade
"La glorieuse cité de Lune-d'argent a été pendant des millénaires la demeure des elfes des royaumes de l'Est."

Lune-d'argent est la capitale des elfes de sang. Elle se trouve dans les bois des Chants éternels, au coeur du royaume de Quel'Thalas, à l'extrémité nord des royaumes de l'Est.

Le joyau de la couronne des elfes de sang est leur capitale Lune-d’argent, nichée dans les bois des Chants éternels, sur leurs terres ancestrales de Quel’Thalas. La beauté des flèches et des avenues de Lune-d’argent contraste fortement avec la Malebrèche, la voie corrompue qu’Arthas a tracée à travers la cité dans sa quête de pouvoir. Quasiment détruite lors de l'attaque d'Arthas sur le Puits de soleil, Lune-d'argent est redevenue une ville prospère, même si la dévastation permanente infligée à leur capitale rappelle amèrement aux elfes de sang que leur avenir est incertain.[1]

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Lune-d'argent avant la troisième Guerre.

Il y a des milliers d'années, les hauts-elfes, après avoir débarqué sur Lordaeron, fondèrent leur capitale dans les forêts du nord de la région, et la nommèrent Lune-d'argent. Dans le plus pur style kaldorei, la cité fut construite à partir de pierres blanches et de plantes vivantes, parfaitement intégrée à son environnement naturel. On y trouvait les célèbres académies de Lune-d'argent, haut lieu de l'apprentissage de la magie des arcanes, ainsi que la Flèche de Haut-soleil, majestueuse demeure de la famille royale. La Convocation de Lune-d'argent (ou "Concile de Lune-d'argent") était également basée dans la capitale. Au nord, séparée du continent par un bras de l'océan, se trouvait l'île de Quel'Danas, qui abritait le Puits de soleil.

L'emblème du sang, les armoiries de Lune-d'argent et de Quel'Thalas.
L'entrée de Lune-d'argent.
Lune-d'argent.

Pendant le règne du grand roi Anasterian Haut-soleil, Lune-d'argent dut faire face à plusieurs conflits d'importance, dont le premier, les Guerres trolles opposa les hauts-elfes au puissant empire Amani.

Lune-d'argent traversa les millénaires, glorieuse et imprenable. Elle sortit relativement indemne de la deuxième Guerre, grâce à la prouesse de ses mages, qui employèrent les énergies du Puits de soleil pour entourer la cité d'une barrière magique, la rendant invulnérable aux flammes des dragons de la Horde. Le royaume lui-même était protégé par des pierres runiques interdisant le passage aux orcs et aux trolls. Cependant, lors de la troisième Guerre, le chevalier de la mort Arthas mena le Fléau à l'attaque de la ville, dans le but d'atteindre le Puits de soleil. La majorité de la population périt lors de l'invasion, et ni le roi ni la Convocation n'en réchappèrent. Le Fléau contrôla la cité quelque temps, mais l'abandonna lorsque ses ressources s'épuisèrent.

Les morts-vivants s'étaient toutefois concentrés sur l'extermination des habitants du royaume, laissant la plus grande partie des bâtiments intacts. Lune-d'argent devint une ville fantôme, peuplée uniquement de mornes esprits d'elfes, ses rues vides jonchées de corps et de plantes desséchées. Seuls les chercheurs de trésor osaient pénétrer dans les ruines, attirés par les précieux artéfacts supposément abandonnés par les elfes quand ils quittèrent la ville. Les spectres des habitants Lune-d'argent rendaient cependant difficile tout pillage.

Suite à la décimation des hauts-elfes, les survivants prirent le nom d'"elfes de sang", en l'honneur de leurs frères. Propulsé à la tête de la nation, le prince Kael'thas Haut-soleil s'entoura de ses plus puissants hommes et s'en alla combattre les morts-vivants à Lordaeron. Avant de partir, il confia au forestier Lor'themar Theron la lourde tâche de diriger son peuple et d'effacer du royaume la souillure du Fléau. Les elfes de sang firent tout ce qui était en leur pouvoir et sauvèrent des ruines de Lune-d'argent ce qui pouvait l'être. Hélas, ils étaient bien peu nombreux face aux morts-vivants, et la bataille semblait perdue d'avance. Cependant, la situation tourna subitement à leur avantage.

La reconquête de Lune-d'argent[modifier | modifier le wikicode]

Après les évènements contés dans la Trilogie du Puits de soleil, un contingent de magistères envoyé par Kael'thas fit son retour à Quel'Thalas et se présenta à Lor'thermar Theron et Halduron Luisaile. Leur chef, un maître mage du nom de Rommath, répandit parmi la population les nouveaux enseignements de Kael'thas (et par extension d'Illidan Hurlorage). Bientôt, les elfes de sang se trouvèrent investis de pouvoirs au-delà de leur imagination et s'attelèrent à la reconquête de leur patrie avec une ferveur renouvelée. Sous la supervision de Rommath, les magistères eurent tôt fait d'exterminer le gros des forces du Fléau. Bientôt, la plus grande partie de Lune-d'argent fut à nouveau sous leur contrôle et sa reconstruction commença sans plus tarder.

Les Sin'dorei se dévouèrent corps et âme à la restauration de leur capitale, déterminés à lui donner encore plus de grâce et de splendeur que par le passé. Bientôt, les imposantes flèches et tours de Lune-d'argent s'élancèrent à nouveau vers les cieux, et la partie orientale de la ville fut entièrement rebâtie. L'autre moitié, cependant, se révéla au-delà de toute guérison conventionnelle, en raison de la présence de la Malebrèche.

Avec la perte du Puits de soleil, les elfes de sang se résolurent à employer de grandes quantités d'énergies démoniaques pour approvisionner la cité.[2] De nombreux cristaux imprégnés de magie furent disséminés dans la capitale, afin d'alimenter diverses constructions magiques telles que des tours et des châteaux flottants. Séparés du reste de la civilisation par les dangereuses Maleterres, les elfes de sang, en accord avec leurs alliés Réprouvés, ont mis en place un orbe de transposition reliant Lune-d'argent à Fossoyeuse.

Un naaru du nom de M'uru fut retenu quelque temps à Lune-d'argent, ses énergies sacrées drainées par les magistères afin d'alimenter les pouvoirs du nouvel ordre des chevaliers de sang, dirigé par dame Liadrin.

Lune-d'argent est gouvernée par le seigneur régent de Quel'Thalas, Lor'themar Theron, assisté dans sa tâche par le général des forestiers Halduron Luisaile et le grand magistère Rommath.

La cité subit un coup dur quand elle fut assaillie par nul autre que Kael'thas, peu de temps après sa défaite au donjon de la Tempête. Il s'empara de M'uru et s'enfuit vers le Plateau du Puits de soleil, emportant le naaru avec lui.

Des gardes mécaniques animés par la magie patrouillent les rues de la capitale, déclamant aux citoyens des messages qui, du temps de Kael'thas, frisaient la propagande. Cependant, depuis la trahison du prince, les gardiens arcaniques ont été mis à jour (ceci est reflété dans le patch 2.4) et font désormais l'éloge de Lor'themar Theron, le qualifiant de sauveur des elfes de sang. De plus, les guets de Lune-d'argent, cibles des critiques du champion Vranesh, ne font plus référence à Kael'thas en tant que "roi-soleil".

Miroir, oh mon beau miroir[modifier | modifier le wikicode]

Les elfes de sang sont constamment aux prises avec leur soif de magie, pris en tenaille entre la nécessité de contrôler cette addiction et l'envie de se repaître d'énergies arcaniques sans regard pour les conséquences. La dualité de Lune-d'argent reflète cette lutte intérieure : un côté en ruines, l'autre rendu à sa gloire d'antan, magnifique au-dehors mais bien plus sombre au-dedans. De petits détails, tels que les pots de fleurs en lévitation et l'omniprésence des cristaux verts luminescents dans la ville, mettent en exergue l'immense consommation en magie de ses habitants. Toutefois, pour avoir un aperçu du véritable visage de Lune-d'argent, il faut explorer l'envers du décor. Au-delà des luxueuses avenues, derrière les riches tentures et tapisseries se cachent de sombres et lugubres intérieurs, et ceux qui s'aventurent dans l'autre partie de Lune-d'argent découvriront que la somptuosité de la capitale n'est qu'une façade destinée à occulter une réalité bien plus sinistre.

Personnages importants[modifier | modifier le wikicode]

Article détaillé: PNJs de Lune-d'argent

Lor'themar Theron est le seigneur régent de Quel'Thalas en l'absence d'héritier légitime au trône, et le dirigeant actuel des elfes de sang d'Azeroth. Depuis la trahison et la mort du prince Kael'thas, Lor'themar est devenu l'unique souverain de son peuple. Halduron Luisaile est le nouveau général des forestiers de Lune-d'argent et le commandant des armées des Sin'dorei. Le grand magistère Rommath, autrefois fervent partisan de Kael'thas, est le maître de tous les elfes de sang versés dans les arts arcaniques.

M'uru, le naaru capturé par les elfes de sang, était autrefois la source des pouvoirs sacrés des chevaliers de sang. On pouvait auparavant le trouver au sous-sol du bâtiment abritant les maîtres des paladins, surveillé par le magistère Astalor Ligessang, responsable du projet, et dame Liadrin, qui s'était portée volontaire pour être la première des chevaliers de sang. Lors des évènements du patch 2.4, M'uru fut kidnappé et emmené au Plateau du Puits de soleil, où il fait depuis office de boss de raid pour 25 joueurs. Dame Liadrin a également quitté les lieux et apparaît périodiquement à Shattrath, dans un dialogue scripté avec A'dal.

Un certain nombre d'évènements interactifs ont régulièrement lieu à Lune-d'argent et font pour la plupart allusion aux intrigues politiques et aux factions de Quel'Thalas. On peut ainsi observer quelques chevaliers de sang, comme les initiés Colin et Emeline, discuter de l'avenir et de la situation délicate de leur ordre. Le champion Vranesh arpente les rues de la cité et force le respect des gardes, sans cacher sa piètre opinion des Pérégrins. Ces derniers, quant à eux, défendent leur propre vision des choses et préconisent le recours à des méthodes plus saines pour assurer la sécurité du royaume.

Géographie[modifier | modifier le wikicode]

Carte de Lune-d'argent

La partie habitée de la cité est divisée en plusieurs zones reliées entre elles, possédant chacune sa propre identité.

Points d'intérêt[modifier | modifier le wikicode]

Article détaillé: Points d'intérêt de Lune-d'argent

Lune-d'argent comporte les points d'intérêt suivants :

La porte du Berger[modifier | modifier le wikicode]

La porte du Berger, l'entrée de Lune-d'argent.

La porte du du Berger est la principale (et unique) entrée conventionnelle de Lune-d'argent. Défendue par de nombreux gardes, elle est entourée de jardins aux couleurs vives et comporte une statue semblant représenter le Prince Kael'thas Haut-soleil. Une porte similaire se trouve à l'entrée de la moitié occidentale de la ville, mais elle ne mène qu'à la place de l'Epervier, le reste de la zone échappant encore au contrôle des elfes de sang.

Si la porte du Berger est la seule entrée officielle de Lune-d'argent, il existe un autre moyen de se rendre dans la cité. En effet, l'orbe de transposition situé à l'arrière du palais royal rend possible la téléportation entre Fossoyeuse et la capitale elfe. On peut également apercevoir une imposante porte à l'ouest du Bazar, scellée et gardée, probablement en raison des risques d'invasion qu'elle pourrait représenter. Il est en outre possible que les Sin'dorei estiment ne pas maîtriser suffisamment la partie ruinée de la ville pour justifier la présence d'une seconde entrée d'importance.

La promenade des Anciens[modifier | modifier le wikicode]

La promenade des Anciens est l'avenue sur laquelle ouvre l'entrée de la ville.

La promenade des Anciens, première vision de la capitale qui s'offre aux visiteurs, est représentative du style architectural des elfes de sang : les rues sont parées d'ornements magiques, et on y retrouve les arbres automnaux typiques de Quel'Thalas, parfaitement en harmonie avec les teintes rouge-or qui prédominent dans la cité. Il s'agira en outre pour certains du premier aperçu des gardiens arcaniques, ou du moins des modèles en bon état de marche. Ces colossaux engins robotisés chantent les louanges de Lor'themar Theron, seigneur de Lune-d'argent et régent de Quel'Thalas, et recommandent vivement aux citoyens de respecter la loi et de vivre dans le bonheur.

Des rangées de bancs, drapées de rideaux d'un rouge foncé, s'alignent le long des murs de la promenade des Anciens et seront appréciées par ceux qui souhaitent s'accorder un instant de repos. Le quartier constitue le centre de la ville et est relié aux districts voisins de l'est, du nord et de l'ouest. On y trouve plusieurs maîtres de profession, ainsi que l'entrée secondaire d'un "salon" de magistères nommé Mana Loom. On notera également la présence de membres d'autres races de la Horde, juste au nord de la boutique Articles arcaniques de Velaani : Harene Marche-sur-la-plaine y enseigne son savoir aux druides, tandis que Gez'li assure l'entraînement des chamans. La capitale accueille aussi les célèbres Tauren Chieftains, qui se prélassent sur un balcon situé à droite du Bureau d'enregistrement de Lune-d'argent.

L'association des Bâtisseurs de Lune-d'argent, à l'oeuvre dans la zone, semble avoir comme projet de relier la promenade des Anciens à la Bourse royale.

Le Bazar[modifier | modifier le wikicode]

Le Bazar, où l'on trouve des marchands d'armes, d'armures et de composants, ainsi que la seconde auberge.

Principal quartier commerçant de la ville, le Bazar abrite de nombreuses échoppes et autres services indispensables aux Sin'dorei, parmi lesquels un hôtel des ventes, une armurerie, une salle d'armes, une banque et plus encore. On y trouve également l'auberge du repos du voyageur, populaire auprès des amateurs de roleplay, où l'on peut étancher sa soif et goûter des mets exquis et raffinés.

A l'extérieur, une imposante fontaine orne le centre de la place, tandis qu'une foule s'amasse non loin pour écouter les harangues de deux dissidents hostiles aux magistères. Leurs déclarations changent cependant radicalement de ton lorsqu'un membre de l'ordre sus-nommé apparaît et leur jette un sort. C'est également ici que l'adjurateur Tyren débute son tour de Lune-d'argent, au cours duquel il illumine les cieux de feux d'artifice magiques.

On notera une touche d'humour grinçant en visitant la boutique Haute couture de Keelen, au sous-sol de laquelle des gnomes lépreux travaillent sans relâche pour produire les élégants vêtements vendus par leur maître. Juste à côté, Atours de Lune-d'argent offre un large choix d'étoffes et de sacs.

La Bourse royale[modifier | modifier le wikicode]

La Bourse royale comprend un hôtel des ventes et un maître des joailliers.

La Bourse royale est le second quartier commerçant de Lune-d'argent. Un hôtel des ventes et une banque sont à portée de main, ainsi que quelques marchands. Ceux-ci sont toutefois moins nombreux que dans le Bazar, bien que la zone soit plus grande. Des chats et des lapins domestiqués s'ébattent autour d'une fontaine étincelante, tandis que des balais magiques nettoient les rues.

Les magistères y ont leur propre résidence, à l'intérieur de laquelle on peut apercevoir plusieurs arcanistes siphonner l'énergie d'un cristal démoniaque. On y trouve également les quartiers généraux du Reliquaire, l'organisation archéologique des elfes de sang. Ses membres soutiennent toutefois que la chambre forte, ainsi que les trésors et les artéfacts qu'elle contient, n'est pas ici, et peut-être même pas "sur ce plan d'existence". De l'autre côté se situent les maîtres des joailliers, qui pendant longtemps étaient les seuls d'Azeroth à enseigner leur art du côté de la Horde.

Allée du meurtre[modifier | modifier le wikicode]

L'Allée du meurtre.

Comme son nom le suggère, l'Allée du meurtre est un quartier plutôt sinistre, en dépit de sa proximité avec la Bourse royale. Cette sombre rue est le domaine des voleurs et des démonistes.

A l'intérieur du Sanctum se trouvent de nombreux démonistes sin'dorei, ainsi qu'un assemblage de cristaux démoniaques, jalousement gardés secrets aux yeux du grand public et fournissant une source de magie aux adeptes des arts noirs. L'étage supérieur du bâtiment abrite le quartier général des voleurs, que semble diriger l'Instructrice Cel. Les roublards et les assassins en tout genre peuvent y parfaire leur expertise et reconstituer leurs réserves de poisons, ou de tout autre élément indispensable à la vie sur la route.

Il est également intéressant d'observer le démoniste Keyanomir, dont la succube asservie ne se montre qu'à la tombée de la nuit.

Place des Pérégrins[modifier | modifier le wikicode]

L'entrée du hall du Sang, le quartier général des chevaliers de sang.

Les Pérégrins et les chevaliers de sang se partagent la place des Pérégrins, du moins en théorie. En pratique, les deux groupes gardent soigneusement leurs distances. Les Pérégrins ne disposent ici que d'une modeste loge, leurs bases principales se trouvant à l'extérieur des murs de la cité (comme par exemple la retraite des Pérégrins). Les chevaliers de sang, quant à eux, contrôlent la plus grande partie de cette section de Lune-d'argent et résident dans le hall du Sang. C'est à l'intérieur de cet impressionnant édifice, lourdement gardé, que les dirigeants de l'ordre dictent à leurs membres la conduite à suivre et s'assurent que leurs intérêts ne soient pas perdus de vue dans les affaires du royaume. Seule manque à l'appel dame Liadrin, partie pour Shattrath dans l'espoir d'acquérir une nouvelle source de pouvoir pour ses disciples. Le hall du Sang héberge également Alenjon Lamesoleil et Irissa Sangdétoile, les maîtres de guerre de la ville. Un naaru du nom de M'uru était autrefois détenu au sous-sol du bâtiment, avant d'être enlevé et transféré au Puits de soleil. Aujourd'hui, on trouve dans cette pièce quelques magistères, Astalor Ligessang et le seigneur Solanar Hargnessang, le second de Liadrin.

A l'extérieur, sur le grand terrain d'entraînement, les Pérégrins affinent leurs compétences. Les aventuriers peuvent d'ailleurs en faire de même, grâce aux mannequins d'entraînement qui s'y trouvent. Les guerriers elfes de sang surveillent la place, sous l'égide d'Alsudar le Bastion, et les maîtres des forgerons et des ingénieurs offrent leurs services aux citoyens.

Cour du Soleil[modifier | modifier le wikicode]

La Cour du Soleil se trouve juste devant la Flèche de Solfurie.

La Cour du Soleil est le quartier le plus au nord de Lune-d'argent, si l'on exclut le palais royal. La place, au centre de laquelle trône la plus grande des trois fontaines de la ville, domine la place des Pérégrins et l'Allée du meurtre. Non contente d'être un joyau d'architecture, elle abrite également les maîtres des professions restantes, dont les arcanistes proposant les services de retouche.

Depuis la Cour, on peut contempler la splendeur des tours et des flèches de Lune-d'argent qui s'élancent vers le ciel.

Flèche de Solfurie[modifier | modifier le wikicode]

La Flèche de Solfurie est le palais royal de Lune-d'argent, où le seigneur régent de Quel'Thalas, Lor'themar Theron, s'entretient avec le général des forestiers de Lune-d'argent, Halduron Luisaile, et le grand magistère de Quel'Thalas, Rommath.

La Flèche de Solfurie vue à travers la fontaine de la cour.

La Flèche a été construite après la destruction du palais précédent, la Flèche de Haut-soleil, lors de l'attaque du Fléau. Un grand pont décoré d'un tapis rouge foncé permet de rejoindre le palace, devant lequel deux longues rangées de Guets de Lune-d'argent montent la garde. Il est impossible de manquer la Flèche de Solfurie, tant l'édifice en impose, avec ses deux immenses statues, les nombreux emblèmes de Quel'Thalas qui ornent ses murs et l'important force militaire qui la garde.

Si l'on prend à gauche après avoir passé le seuil de la Flèche, on entre dans les quartiers du clergé des Sin'dorei. Sur la droite, les magistères forment leurs nouveaux membres et maintiennent ouvert un portail vers les terres Foudroyées. Droit devant siègent les dirigeants de Quel'Thalas, entourés de leur Garde royale. Derrière Lor'themar se trouve le trône, modelé à l'image d'un grand phénix drapé de tissus bleus.

A l'arrière du palais, une petite pièce nommée le Sanctum intérieur abrite un appareil permettant de se téléporter à Fossoyeuse.

Moyens de transports[modifier | modifier le wikicode]

Cour du Soleil

Vol[modifier | modifier le wikicode]

Horde Tranquillien
Neutre Les Confins du soleil

Note: Il est possible de rejoindre Lune-d'argent depuis le reste des royaumes de l'Est après avoir parlé au maître de vol des Maleterres de l'Est, Georgia, à la chapelle de l'Espoir de Lumière.

Téléportation[modifier | modifier le wikicode]

Horde Fossoyeuse

Quêtes[modifier | modifier le wikicode]

Article détaillé: Quêtes de Lune-d'argent

Spéculation[modifier | modifier le wikicode]

Questionmark-medium.png
Cet article ou section contient des spéculations, observations ou opinions éventuellement soutenus par l'histoire de l'univers Warcraft ou par des annonces de Blizzard. Il ne doit pas être considéré comme représentant l'histoire officielle de l'univers Warcraft.

La partie occidentale de Lune-d'argent[modifier | modifier le wikicode]

Le sort de la partie ouest de Lune-d'argent a été au coeur de nombreux débats et discussions, et certains pensent que les elfes de sang finiront par en reprendre le contrôle. Plusieurs éléments viennent conforter cette théorie. En effet, en raison de la présence aujourd'hui quasi-négligeable du Fléau dans les bois des Chants éternels, et de l'efficacité dont firent preuve les magistères dans la reconstruction de la partie est de la capitale, on peut raisonnablement supposer qu'il est possible de restaurer l'autre moitié. Et si les pouvoirs des magistères se révèlent insuffisants, alors peut-être que les druides et les chamans de la Horde seront plus indiqués. Cependant, d'après un certain nombre d'elfes de sang, la Malebrèche constitue un obstacle au-delà de tout espoir de guérison.

La protection du Puits de soleil[modifier | modifier le wikicode]

  • Lors de la Deuxième guerre, le Puits de soleil en lui-même fut d'un grand secours à Lune-d'argent et Quel'Thalas. En effet, grâce aux pouvoirs de la fontaine, pas un seul des dragons rouges employés par la Horde ne put approcher la capitale. En définitive, seul Arthas fut capable de contourner les défenses du royaume, grâce à l'aide d'un elfe haut placé dans la hiérarchie de Lune-d'argent, dont la traîtrise eut pour ultime conséquence la destruction du Puits.
    • Bien que le Puits de soleil soit aujourd'hui restauré, on ignore si Quel'Thalas possède à nouveau de telles défenses.

Divers[modifier | modifier le wikicode]

Tabard de Lune-d'argent
  • Un PNJ nommé Sorim Chantelume (retiré du jeu depuis Cataclysm) permettait auparavant aux joueurs de la Horde de rendre des étoffes runiques en échange de réputation auprès de Lune-d'argent. Pour les joueurs non-elfes de sang, il s'agissait d'un bon moyen pour obtenir les montures raciales des Sin'dorei, les faucons-pérégrins. Sorem plaisantait d'ailleurs à ce propos et rétorquait aux personnages venus le trouver "Tout ce que vous voulez, c'est un faucon-pérégrin, pas vrai ?"
  • Le nom du maître des paladins Bachi est un hommage au premier joueur à avoir atteint le niveau 67 avec un elfe de sang pendant la beta.
  • Les gardes de la ville, les guets de Lune-d'argent, ont un modèle 3D différent de celui des autres elfes de sang masculins, qui, avec leurs grands boucliers et leurs glaives, leur donne l'apparence des brisesorts de Warcraft III. Ce modèle est basé sur la première version des elfes de sang et date d'avant l'alpha de Burning Crusade. Lors de la présentation de l'extension à la Blizzcon, il s'agissait du modèle en usage.
  • Il est possible que Lune-d'argent soit la plus grande ville d'Azeroth, bien que certains affirment qu'elle est surpassée par Darnassus et Hurlevent (surtout depuis le patch 3.0.2 et l'ajout du port de Hurlevent).
  • Il est amusant de noter que l'une des répliques des elfes de sang de sexe féminin, "Vous voulez dire que je suis coincée avec cette couleur de cheveux ?!", est assez pertinente. En effet, il n'y a aucun salon de coiffure dans Lune-d'argent, les joueurs elfes de sang souhaitant modifier l'apparence de leur personnage doivent donc se rendre dans une autre ville.
  • La grande porte de la cité ayant été détruite pendant la troisième Guerre, l'entrée se fait aujourd'hui par la porte du Berger.
  • Ce que l'on appelle aujourd'hui Lune-d'argent n'est que la partie orientale de la ville d'origine. La partie occidentale a été presque anéantie par le Fléau dans la troisième Guerre, et la place de l'Épervier en est la seule zone contrôlée par les Sin'dorei. La Malebrèche (le sillon laissé par Arthas Menethil et son armée impie lors de leur marche sur le Puits de soleil, qui traverse les bois des Chants éternels du sud au nord) sépare la partie restaurée de Lune-d'argent des ruines de l'autre moitié. Chose intéressante, les ruines de Lune-d'argent ne contiennent pas de morts-vivants, mais uniquement des Déshérités et des gardiens arcaniques défectueux.
  • Sur les serveurs JdR, comme on peut s'y attendre, Lune-d'argent est l'un des lieux les plus populaires pour le roleplay d'elfes de sang.

Galerie[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]