Rêve d'émeraude

De Wowpedia
Aller à : navigation, rechercher
Article en cours de traduction.
Cet article traite de l'histoire du Rêve d'émeraude. Pour les serveurs, voir Emerald Dream (US RPPvP server) et Emerald Dream (EU PvE server). Pour la compétence de mascotte de combat, voir Rêve d'émeraude (compétence de mascotte). Pour l'objet en jeu, voir Le Rêve d'émeraude.
Rêve d'émeraude
Emeralddream.jpg
CapitaleŒil d'Ysera
RacesVol draconique vert Vol draconique vert
IconSmall Cenarius.gifIconSmall Aviana.gifIconSmall Raptor.gif Dieux sauvages
Enfant de CénariusEnfant de Cénarius Enfant de Cénarius
Elfe de la nuitElfe de la nuit Elfe de la nuit
TaurenTauren Tauren
TrollTroll Troll de la jungle
WorgenWorgen Worgen
Dirigeant(s)IconSmall YseraDragon.gif Ysera

Le Rêve d'émeraude (aussi connu sous le nom de Rêve de la Création,[1] ou simplement le Rêve[2] [3]) est un monde des esprits en perpétuel changement, qui existe hors des frontières du monde physique,[1] et est le royaume verdoyant de l'Aspect dragon Ysera.

Le Rêve d'émeraude est basiquement ce que le monde aurait été si des êtres doués d'intelligence n'avaient pas altéré sa surface.[4]

Les capturêves d'émeraude siphonnent la puissance du Rêve d'émeraude pour apporter la bonne fortune à leurs propriétaires.[5] Les gardiens du Bosquet sont les gardiens paisibles des bosquets primordiaux à l'intérieur du Rêve d'émeraude.[6]

Nature du Rêve[modifier | modifier le wikicode]

Le Rêve d'émeraude est une vaste dimension en constante évolution d'esprits et de magie de la nature qui défie les perceptions mortelles de la réalité. Le temps et la distance n'ont pas de sens dans ce monde intangible, et un jour dans le monde physique paraît durer des décennies dans le Rêve.[7]

Utilité du Rêve[modifier | modifier le wikicode]

Le Rêve est sous la protection de l'Aspect vert, Ysera. Après que les titans aient façonné Azeroth, ils plongèrent Ysera dans une éternelle transe et la chargèrent de veiller sur tout Azeroth depuis le Rêve. Par conséquent, des dragons verts gardent chaque portail vers le Rêve, ils voient toujours à la fois le paysage d'Azeroth et la version du Rêve qui lui correspond. Cette vision enchantée, appelée vision du rêve, permet aux dragons verts de percevoir leur environnement avec une parfaite clarté malgré leurs yeux clos.

Contraitement à Azeroth, le Rêve d'émeraude est un monde qui est essentiellement spirituel au lieu de physique. Tous ceux qui entrent dans le Rêve peuvent l'affecter dans une moindre mesure, mais uniquement temporairement : la structure sous-jacente du Rêve se réitère elle-même. Même Ysera ne peut, ni ne veut d'ailleurs, changer le Rêve de façon permanente. Elle ne contrôle pas le Rêve ; au contraire, il est plus proche de la vérité de dire que c'est le Rêve qui la contrôle. Utilisant le Rêve en tant que guide indéfectible, elle régule les flux et reflux de la nature et l'évolution du monde même.

Perception du soi à l'intérieur du Rêve[modifier | modifier le wikicode]

Les créatures d'Azeroth peuvent visiter le Rêve d'émeraude, que ce soit physiquement ou via les rêves, comme son nom l'indique. Quand l'esprit d'un individu visite le Rêve, laissant derrière lui son corps, celui-ci se manifeste dans sa forme onirique, qui ressemble et se comporte généralement comme son corps physique. De là, pour la plupart des créatures, se déplacer à travers le Rêve se fait de manière classique, malgré le caractère essentiellement spirituel de ce monde. Ces règles ne s'appliquent pas aux druides suffisamment compétent ou expérimenté, qui sont entraînés à voir au-delà de la réalité physique. Ces druides peuvent être capable de mouvements anormaux dans le Rêve (ex., un elfe de la nuit pouvant courir à grande vitesse, passer à travers les objets, ou voler). Il est plutôt rare de voir ces capacités inhabituelles chez les non-druides, mais cela n'est pas impossible.

Caractéristiques du Rêve[modifier | modifier le wikicode]

Le Rêve peut être affecté par tous les rêveurs de façon mineure et temporaire. Cependant, aucune créature vivante à l'exception des titans n'a jamais pu changer de façon permanente le Rêve. Ysera elle-même ne peut contrôler ou façonner le Rêve, qui possède sa propre écologie et une variété d'habitants doués, ou non, d'intelligence. Le temps est dénué de sens dans le Rêve. Par conséquent, le vol vert, qui passe la majorité de son temps dans le Rêve, vit depuis extrêmement longtemps. Les consorts d'Ysera en particulier n'émergent presque jamais du Rêve et sont effectivement immortels, comme tous ses autres résidents permanents. Parce que les titans ont investi beaucoup de temps dans le perfectionnement de leur vision d'Azeroth, le Rêve d'émeraude n'est pas une vision unique de ce que deviendra le monde. La conception finale de la planète a été le produit de nombreux modèles imparfaits ou inachevés. Le Rêve a donc de multiples couches, une pour chaque précédente incarnation. Ces anciennes strates du Rêve sont souvent incomplètes et ont donc une portée limitée par rapport au Rêve final.[4]

Le Rêve d'émeraude est à l'origine décrit comme "un vaste monde des esprits en perpétuel changement, existant hors des frontières du monde physique. Depuis le Rêve, Ysera régule les flux et reflux de la nature et l'évolution du monde même."[8] Cela implique moins de stagnation que dans les autres sources de description du Rêve d'émeraude.

Les esprits des animaux défunts d'Azeroth voyagent jusqu'au Rêve d'émeraude en tant que vie après la mort, avec notamment le puissant arbre G'Hanir qui servait de refuge aux esprits des créatures ailées.[9] Les dieux sauvages, ayant été liés au Rêve par Freya, y viennent également après leur mort.

Strates[modifier | modifier le wikicode]

Le Rêve d'émeraude possède également de multiples strates, décrites par Cénarius comme de différentes versions de test d'Azeroth.[10] Ces couches ont été créées car les titans ont investi une grande quantité de travail dans le perfectionnement de leur conception d'Azeroth, et donc, la version finale de la planète était le produit de nombreux autres modèles imparfaits ou inachevés.[4] Chaque strate représente un segment ou une idée abandonnée que les titans ont essayé et finalement rejeté. Malfurion observa que cela ne ressemblait ni au plan mortel ni au Rêve d'émeraude. Il vit un pic de montagne qui avait un côté en moins, alors qu'un autre pic paraissait avoir été modelé par quelqu'un qui en avait perdu l’intérêt en cours de route. Ces anciennes couches étaient normalement inhabitées, invisibles[10] et incomplètes, et donc limitées en portée par rapport au Rêve définitif.[4] Mais elles pouvaient être accédées par quiconque sachant comment y naviguer.[10]

Zones[modifier | modifier le wikicode]

Le Rêve d'émeraude étant un reflet d'Azeroth, chaque région de celle-ci a son miroir dans le Rêve. Du fait que le Rêve d'émeraude soit antérieur à la Grande Fracture, cela signifie également que les terres perdues sur Azeroth durant cet événement existent toujours dans le Rêve.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Création[modifier | modifier le wikicode]

Freya, une création des bienveillants titans, créa le Rêve d'émeraude[7] pour servir de modèle sous-jacent à la planète Azeroth. Après que les titans aient façonné le monde, ils plongèrent Ysera dans une éternelle transe et la chargèrent de veiller sur Azeroth depuis le Rêve. Par conséquent, des dragons verts gardent chaque portail vers le Rêve, ils voient toujours à la fois le paysage d'Azeroth et la version du Rêve qui lui correspond. Cette vision enchantée, appelée vision du rêve, permet aux dragons verts de percevoir leur environnement avec une parfaite clarté malgré leurs yeux clos.[4]

Certains pensent que Freya a créé le Rêve d'émeraude à partir de rien. D'autres prétendent que cet étrange endroit a toujours existé sous une forme quelconque, un rêve né de l'âme-monde en sommeil d'Azeroth. Il est dit également que Freya a puisé dans ce monde et l'a modelé en ce qui serait appelé le Rêve d'émeraude pour communiquer avec le titan endormi.[7]

Freya commença la création du Rêve d'émeraude avec G'Hanir, un unique arbre massif posé au sommet d'un haut pic. De lui fleurirent de nombreux fruits et fleurs, et des vagues de vie nouvelle s'en écoulèrent et se répandirent sur la terre. Freya sculpta de nombreux bassins de vie en différents lieu du Rêve, mais G'Hanir fut le premier, le plus grand et le plus éclatant. Pendant des millénaires, il servit de source de guérison et d'équilibre et s'étendit au-delà du Rêve dans le monde physique.[9]

Nordrassil[modifier | modifier le wikicode]

Durant la Guerre des Anciens, le druide Malfurion Hurlorage fit usage du Rêve d'émeraude pour entrer dans le palais de la reine Azshara et contrecarrer les plans du seigneur Xavius.[14] Après la Guerre des Anciens, trois des Aspects dragons plantèrent un Arbre-Monde, Nordrassil, au-dessus du nouveau Puits d'éternité, et Ysera lia Nordrassil au Rêve d'émeraude. Son action était à l'origine conçue pour empêcher l'abus du Puits et ses pouvoirs de grandir. Les énergies tempérées du Rêve agirent comme une influence apaisante sur celles chaotiques du Puits. En second lieu, la connexion de Nordrassil avec le Rêve d'émeraude permettait aux druides d'Azeroth de s'y rendre facilement.

Depuis ce temps, tous les druides ont périodiquement hiberné pendant que leurs esprits erraient dans le Rêve. Cette hibernation n'est pas une sorte de besoin physique des druides cependant ; en fait, c'est une communion avec le Rêve d'émeraude. Les druides en apprenaient plus sur le monde naturel par le Rêve. Il y avait toujours quelques chose de nouveau à apprendre pour eux, même dans le plus petit brin d'herbe.

Durant la Troisième Guerre, les druides renforcèrent Nordrassil avec l'immortalité des elfes de la nuit et les énergies d'innombrables de leurs esprits. Nordrassil dégagea ensuite une vague d'énergie qui tua le seigneur démon Archimonde, mettant fin à la guerre et scellant la défaite de la Légion ardente sur Azeroth. Bien que Nordrassil ne fut pas tué dans le processus, le noble sacrifice des elfes de la nuit les rendit mortels et coûta aux druides leur lien facilement accessible au Rêve d'émeraude. Ainsi, atteindre le Rêve était devenu une perspective significativement plus difficile, et peu de druides sont capables de se rendre dans le Rêve aujourd'hui.[4]

Teldrassil[modifier | modifier le wikicode]

Certain que l'immortalité des elfes de la nuit pouvaient être restaurée, l'archidruide Fandral Forteramure proposa de planter un Arbre-Monde de remplacement, bien que les dragons ne les y aideraient pas. L'archidruide Malfurion Hurlorage refusa catégoriquement ; il argua que sans la bénédiction des vols draconiques, l'arbre serait une abomination. Quand Malfurion tomba dans un mystérieux coma, Fandral devint le nouveau chef des druides. Son premier acte fut de persuader le reste du Cercle cénarien de planter l'Arbre-Monde, qu'ils nommèrent Teldrassil. Il n'est pas relié au Rêve ou au Puits d'éternité. Contrairement aux espoirs de Fandral, le nouvel Arbre-Monde n'a pas restauré l'immortalité des elfes de la nuit.[4]

Dans World of Warcraft[modifier | modifier le wikicode]

WoW Icon 16x16.gif Le contenu de cette section est exclusif à World of Warcraft.

Actuellement, il n'y aucun accès qui mène au Rêve d'émeraude dans World of Warcraft. Ainsi, il est impossible aux joueurs de s'y rendre. Quelques exceptions autoriseront les joueurs à y accéder temporairement, mais les zones visitées sont simplement des versions phasées d'endroits qui se trouvent déjà sur Azeroth, et pas de véritables zones situées dans le Rêve. Alors qu'il est toujours inaccessible, plusieurs joueurs ont soit demandé soit suggéré une "extension sur le Rêve d'émeraude" basé sur l'histoire jusqu'à présent (voir Spéculation).

Vanilla[modifier | modifier le wikicode]

La plupart des références au Rêve d'émeraude dans la version originale du jeu ont lieu à Reflet-de-Lune, qui est le refuge des druides d'Azeroth. Les références surviennent dans les quêtes implicant Remulos, gardien du Bosquet et dirigeant de Reflet-de-Lune. De plus, une grande partie de l'influence du Cauchemar sur le Rêve d'émeraude implique le vol vert, les protecteurs du Rêve d'émeraude sous la juridiction d'Ysera.

Une des premières mentions de la corruption du vol vert - et ainsi de l'influence du Cauchemar - fut le dragon Eranikus dans le Temple d'Atal'Hakkar, un donjon de niv. 45-50. Le dragon, accompagné d'une armée de dragons verts mineurs, avait été déployée par Ysera s'occuper des trolls à l'intérieur du temple dans les marais des Chagrins. Là-bas, les trolls tentaient d'invoquer Hakkar l’Écorcheur d’Âmes, un puissant Dieu ancien. Le temple fut réduit en miettes par les dragons, mais ils tombèrent eux-mêmes sous la corruption de Hakkar. L'Ombre d'Eranikus est aujourd'hui le boss final du donjon.

Une conséquence similaire de la corruption du Cauchemar peut être trouvée dans les Cavernes des Lamentations où plusieurs druides ont sombré dans la folie. L'un d'eux, Naralex, planifiait d'utiliser les cavernes pour rendre aux Tarides leur état luxuriant, en se reliant au Rêve. Il fut cependant capturé par le Cauchemar, et sa présence corrompt les créatures à l'intérieur des cavernes.

Un portal menant au Rêve d'émeraude.

Au patch 1.8.0, les Dragons du Cauchemar furent également ajoutés au jeu. Ces dragons étaient autrefois les lieutenants d'Ysera, protégeant le Rêve d'émeraude du mal. Ils ont, cependant, également été corrompus par le Cauchemar, déformant leurs pouvoirs et les transformant en ce qu'ils avaient jadis combattu. Il y en avait quatre d'entre eux, chacun ayant émergé d'un des quatre portails reliant Azeroth au Rêve d'émeraude. Il se situaient dans les Bois de la Pénombre (Bosquet du Crépuscule), les Hinterlands (Séradane), Féralas (Bosquet du Rêve), et Orneval (L'Ombrage). Bien que les portails étaient inactifs, les dragons pouvaient être combattu et tués, chacun d'entre eux étant des boss de raid d'extérieur. Les Dragons du Cauchemar furent ensuite retirés à Cataclysm (voir plus bas).

Chacun des dragons du Cauchemar laissait également tombé à sa mort un Objet noyé dans les cauchemars, qui provenait du Rêve d'émeraude. Cet objet donnait une quête qui demandait au joueur de le remettre au gardien Remulos. Purifier l'objet révélait que c'était en réalité l'anneau de Malfurion Hurlorage, qui combattait le Cauchemar à l'intérieur du Rêve. Le bref dialogue avec Malfurion, qui communiquait avec le gardien Remulos, révélait que le Cauchemar n'avait pas seulement corrompu le Rêve d'émeraude, mais qu'il prévoyait aussi d'envahir Azeroth.

L'histoire derrière la corruption du Cauchemar sur le Rêve d'émeraude fut plus tard approfondie par la suite de quêtes du Sceptre des Sables Changeants, ajoutée au patch 1.9.0. Demandant au joueur de fabriquer le Sceptre des Sables Changeants afin d'ouvrir les portes d'Ahn'Qiraj, le joueur cherchaient les vols rouge, bleu et vert pour s'emparer des fragments dont était fait le sceptre. Le fragment de sceptre vert se concentrait sur le vol vert, combinant le destin d'Eranikus dans le Temple Englouti avec l'un des dragons du Cauchemar.

Il fut révélé que c'était Eranikus qui détenait le fragment de sceptre vert, mais qu'il n'y renoncerait pas en étant sous le contrôle du Cauchemar. Malfurion Hurlorage, communicant de nouveau depuis le Rêve, envoya le joueur vers le gardien Remulos à qui il dit qu'Eranikus devait être invoqué et vaincu à Reflet-de-Lune afin d'être libéré du Cauchemar. Pour l'invoquer, Remulos avait besoin des fragments de la corruption du Cauchemar. Trois de ces fragments étaient lâchés aléatoirement par des dragons verts inférieurs se trouvant aux emplacements des dragons du Cauchemar. Le quatrième était détenu par un satyre qui prêchait la puissance du Cauchemar. Quand Eranikus, devenu le tyran du Rêve, fut invoqué, il déclara qu'il détruirait à la fois Reflet-de-Lune et Malfurion. Se tenant dans le dos d'Eranikus, Tyrande Murmevent arriva finalement et purifia le dragon avec le pouvoir d'Elune. Racheté et libéré de l'emprise du Cauchemar, Eranikus remit le fragment et retourna dans le Rêve d'émeraude combattre le Cauchemar.

The Burning Crusade[modifier | modifier le wikicode]

TBC Le contenu de cette section est exclusif à The Burning Crusade.

La suite de quêtes de la forme de vol rapide décrit comment le Rêve d'émeraude est sous l'assaut de forces extérieures menées par un ancien esprit arakkoa appelé Anzu. Une des missions de la suite de quêtes est de réveiller et protéger Clintar Marcherêve dormant au refuge des saisons de Malfurion à Reflet-de-Lune. Plusieurs plantes bizarres venant probablement du Rêve se trouvent là. Des fouets fantasmatiques, qui sont éradiqués par des garderêves cénariens, suintent également du Rêve.

Une des deux apparences du Rêve d'émeraude en jeu jusqu'à présent.

Wrath of the Lich King[modifier | modifier le wikicode]

WotLK Le contenu de cette section est exclusif à Wrath of the Lich King.

Jusqu'à présent, le Rêve d'émeraude ne peut être visité que deux fois :

World of Warcraft : Hurlorage[modifier | modifier le wikicode]

WoW-novel-logo-16x62.png Le contenu de cette section est exclusif aux romans et aux nouvelles de Warcraft.

Durant les événements de la guerre contre le cauchemar, le Cauchemar d'émeraude parvint presque à s'emparer de tout le Rêve d'émeraude et d'Azeroth en même temps. Cependant, le seigneur du cauchemar fut finalement vaincu avec l'aide d'une coalition des races d'Azeroth, mettant fin à la crise.

Malgré la défaite de Xavius des mains de Malfurion Hurlorage et de ses alliés, le Cauchemar n'avait pas entièrement été détruit à la suite de la mort son maître. Une petite partie demeurait opiniâtrement dans la faille d'Aln, et Malfurion ne put alors que sceller les alentours de la faille jusqu'à ce qu'une autre guerre joue en leur faveur.[15]

Cataclysm[modifier | modifier le wikicode]

Cataclysm Le contenu de cette section est exclusif à Cataclysm.

L'histoire autour du Rêve d'émeraude continua à Cataclysm, à un degré plus élevé que dans les deux dernières extensions. La majorité est connectée avec le roman Hurlorage, dans lequel l'intrigue se passe après Wrath of the Lich King. Le roman révèle que la corruption du Rêve d'émeraude est causée par l'ancien bien-né, et plus tard satyre, Xavius, qui prend la forme d'un arbre déformé. Après sa défaite, Malfurion sent que la vraie force entre la corruption et le maître de Xavius n'est rien de moins qu'un Dieu Très Ancien. Cet entité atteint le Rêve à travers la faille d'Aln, depuis quelque part sous les profonds océans d'Azeroth.

Il se trouve que c'est le Dieu Très Ancien N'Zoth qui est responsable du Cauchemar d'émeraude. Du fait qu'Aile de mort, Cho'gall, et les nagas dans les région de Cataclysm des Iles perdues et de Vashj'ir servent tous les Dieux Très Anciens, il est possible que N'Zoth puisse être un futur combat dans World of Warcraft. Cela pourrait se passer à Vashj'ir, du fait que le roman sous-entend que le Dieux Très Ancien est enfermé sous la mer. L'ancien serviteur de N'Zoth, Xavius, a laissé un reste à Teldrassil appelé Rameau de corruption, donnant ici un visage à la corruption.

Devenant une nouvelle région à Cataclysm, Hyjal met en scène des événements reliés au Rêve. La majorité de la menace qui pesait sur le Rêve ayant été vaincue dans le roman, Ysera est entrée sur Azeroth pour y continuer son combat. Elle peut être trouvée dans le jeu à Nordrassil où elle a pris une forme humanoïde. Elle demande au joueur d'assister plusieurs anciens de retour du Rêve. Ces anciens revenant en Azeroth sont Aessina, Aviana, Cénarius, Goldrinn, Tortolla et finalement Malorne. Il est également révélé que Fandral Forteramure, qui dans le roman est devenu fou en raison de la corruption du cauchemar, a été par la suite déplacé au refuge des saisons d'Hyjal. Alors que le Marteau du Crépuscule cherche à le capturer, le dragon vert Alysra demande au joueur de la lui ramener dans la quête : Quartier haute sécurité. Pour éviter les cultistes, le joueur et Fandral fuient le refuge à travers le Rêve d'émeraude, affrontant des créatures appelées terreurs cauchemardesques. Fandral rejoint tout de même les forces du Marteau du Crépuscule, mais en tant qu'allié et non prisonnier. Ayant vraisemblablement recouvré la raison (remplacée par un désir de vengeance), il est désormais le chef des druides de la Flamme.

Les dragons du cauchemar ont également été affectés par le Cataclysme. Alors qu'Emeriss et Lethon ont été tués dans le roman, il n'est fait mention ni d'Ysondre ni de Taerar. Dans le jeu il s'avère qu'Ysondre s'est échappé de la corruption et demande au joueur dans la quête : La chute de Taerar de l'aider à abattre Taerar, toujours corrompu. Le combat se passe à Feralas, mais sur la frontière avec les Mille pointes. Les draconides dans le Bosquet du Rêve ont vu leur niveaux réduits, et ne sont plus élites. Ceux dans l'Ombrage également, probablement car la région proche d'Azshara est devenue une zone bas niveau pour les joueurs de la Horde. Le Bosquet du Crépuscule est devenu un site de fouille pour l'archéologie elfe de la nuit, et Séradane a été abandonnée.

Naralex, étant finalement sorti du Cauchemar alors qu'il dormait dans les Cavernes des Lamentations, a utilisé ses pouvoirs pour ramener la vie aux étendues poussiéreuses à l'extérieur des cavernes. La zone souffre cependant du Cauchemar d'émeraude suintant du Rêve.

L'Aube des Aspects[modifier | modifier le wikicode]

WoW-novel-logo-16x62.png Le contenu de cette section est exclusif aux romans et aux nouvelles de Warcraft.

Durant une réunion de l'Accord du Repos du Ver, Merithra fait remarquer que le Cauchemar s'agite dans la faille d'Aln et semble chercher un nouveau seigneur du cauchemar pour remplacer Xavius. Cependant, Ysera dit qu'il est désormais du devoir des druides de veiller sur le Rêve d'émeraude depuis qu'elle est devenue mortelle suite à l'Heure du Crépuscule.[16]

Legion[modifier | modifier le wikicode]

Legion Le contenu de cette section est exclusif à Legion.

Le Rêve d'émeraude est abordé par les aventuriers dans le but de vaincre Xavius, qui a été ressuscité et s'est de nouveau allié à la Légion ardente. Le Cauchemar d'émeraude est revenu à pleine puissance et a corrompu encore une fois la majorité du Rêve.

Les druides du Cercle cénarien accèdent au Chemin du rêve d'émeraude, à travers lequel ils peuvent traverser Azeroth via des portails.

Habitants[modifier | modifier le wikicode]

Cauchemar d'émeraude[modifier | modifier le wikicode]

Emerald Dream as future Endgame Zone?[modifier | modifier le wikicode]

Rumors dating back to the early development phase of World of Warcraft in 2003 suggest that the Emerald Dream would have been added in an 'at that time' future patch or expansion pack as an endgame zone or as a new continent. Newer speculation suggests that the Emerald Dream was originally intended to be an endgame instance, but got scrapped because Blizzard wanted it to be the main theme of an expansion. Tigole stated in late May 2007 that Blizzard had "actually done a lot of work on the Emerald Dream but we scrapped what we had for bigger, grander plans."[17]Modèle:Fact

Blizzard quotes[modifier | modifier le wikicode]

Back before World of Warcraft's closed beta phase, Tigole mentioned interesting details about the Emerald Dream, that seem to support the idea that it will be released.

Tigole on Sat, 06 Dec 2003 06:01:04 PSTModèle:Citation needed

Actually, we have some pretty cool stuff planned for druids. They will definitely have a link to the Emerald Dream. There's also a zone on the way to the peak of Mount Hyjal called Moonglade that will be very core to druid characters. Our *master of Warcraft lore*, Chris Metzen, is never short on ideas when it comes to the druid class. I was running around the Emerald Dream last Thursday... you guys are in for a treat. The level designers are doing a killer job.

Tigole on Sat, 06 Dec 2003 22:01:05 PSTModèle:Citation needed

The Emerald Dream is shaping up to be extremely cool. We don't want to preview any of that content yet as it is *endgame* and we want some surprises for players. [...] The zone is massive and beautiful. And once the content team is done with it, it will be exceedingly challenging >=]

Nethaera on Wed, 06 Sep 2006 08:19:20Modèle:Citation needed

As for the Emerald Dream, there are no plans for anything as of yet but it is a consideration for the future. The Emerald Dream opens up a lot of different opportunities and the Burning Crusade is definitely not going to be the last of the expansion packs. There are many different places and storylines that can be pursued. The story is going to keep growing and as it does so, people will get to experience it.

Chris Metzen, November 2013 at BlizzCon (interview with South Korean videocast PlayersCut)

The Emerald Dream is a nice idea and the team has talked about making it into an expansion many times. Building an entire expansion worth of zones around a green lush forest theme would get very boring, so the Emerald Dream would be better used as raid, dungeon, or a subzone, not an entire expansion.

Speculation[modifier | modifier le wikicode]

Questionmark-medium.png
Cet article ou section contient des spéculations, observations ou opinions éventuellement soutenus par l'histoire de l'univers Warcraft ou par des annonces de Blizzard. Il ne doit pas être considéré comme représentant l'histoire officielle de l'univers Warcraft.
See also Emerald Dream Expansion Ideas.

Currently the Emerald Dream is only explorable twice in-game, and even then, is is extremely limited in scope. The Emerald Dream may yet become a more in-depth feature in World of Warcraft at some point in the future, but it's still unclear if it will be a new zone, a world spanning several new zones (Emerald Paradise, etc.), an instance, an expansion pack, or anything else. It is a fact that five Great Trees already exist in Azeroth, with swirling green portals in front which are believed to be entrances to the Emerald Dream. These portals are in Duskwood (Twilight Grove), Feralas (Dream Bough), Hinterlands (Seradane), Ashenvale (Bough Shadow) and Crystalsong Forest (The Great Tree) in Northrend. Currently, none of these portals do anything if a player steps through them and Crystalsong Forest's tree does not even have a portal at present. The portals in Ashenvale, Feralas, Duskwood, and the Hinterlands, until the events of the Cataclysm, were protected by elite dragonkin. From patch 1.8.0 to patch 4.0.1, the Four Dragons, who normally lived in the Emerald Dream, began emerging from the portals at regular intervals.

In the War of the Ancients Trilogy, the Emerald Dream is accessed by Malfurion and Cenarius by achieving a deep meditative state. Therefore, it's unclear if any future implementation of the Emerald Dream will be accessible to non-druids, or if it will indeed be something that can be entered via the aforementioned portals. It is possible Blizzard could even add a new high level druid spell to port them directly to the Dream itself from anywhere.

Inspiration[modifier | modifier le wikicode]

  • The Emerald Dream may have been influenced by H. P. Lovecraft's Dreamlands. The Dreamlands is a vast, alternate dimension that can be entered through dreams, similar to astral projection or lucid dreaming. Experienced dreamers are among the most powerful inhabitants of the Dreamlands and may become its permanent residents after their physical deaths.
  • Another similarity to the Emerald Dream is Tel'aran'rhiod, a parallel world in Robert Jordan's Wheel of Time series, that is normally accessed through dreams. There are specially gifted people called "Dreamwalkers" that are able to access this reality at will.

In the RPG[modifier | modifier le wikicode]

The RPG Icon 16x36.png Le contenu de cette section est exclusif au RPG Warcraft et ne constitue pas une référence.

Description[modifier | modifier le wikicode]

Also called Green Dream,[18] it appears to those who travel within it as how Azeroth would have been if intelligent beings had not altered its surface,[19] such as humans or elves,[20] with the cut forests, farmed prairies, diverted rivers or built cities. It is a vision of the world as a verdant natural paradise. Tranquil forests stretch away in every direction, and rolling hills and majestic mountains mimic Azeroth's landscape.[18]

Art of the "Emerald Paradise".

Azeroth and the Emerald Dream are quasi-duplicates of each other — the Emerald Dream is Azeroth as seen through a magic lens, untouched by the hands of mortals. The mountains are in the same places in both worlds, but where a human metropolis stands in Azeroth, a lush field, vacant of artifice, grows in the Emereald Dream.[18]

Access[modifier | modifier le wikicode]

The Emerald Dream can be visited in dreams or in the flesh.[20] Although the druids enter the plane through their connection with nature, accessing the Emerald Dream via more conventional magic is possible, but the plane's natives do not look kindly upon intruders.[18]

Some creatures cannot help but dream of the plane and find themselves there without any preparation or conscious intent;[20] these dreaming creatures arrive in the Emerald Dream and often have prophetic and helpful visions.[18] Other creatures intentionally use dreams to reach the Emerald Dream, such as the druids.[20]

Inhabitants[modifier | modifier le wikicode]

Creatures of the Emerald Dream.

The entire plane is the dominion of Ysera, the mighty green dragon Aspect, and she and her brood ensure that none despoil this paradise.[18]

Nature is in a perfect balance in the Emerald Dream. Animals of all types inhabit the world, including some that are extinct on Azeroth and subspecies that never got the chance to evolve. Many fey creatures, such as sprites, dryads and keepers of the grove, also roam the Dream. However, it is not only the native inhabitant creatures that roam the Dream. Creatures from Azeroth constantly visit, though they may or may not know it.[18]

List of races:[21]

See also[modifier | modifier le wikicode]

References[modifier | modifier le wikicode]

  1. 1,0 et 1,1 Charge des vols draconiques
  2. Quête : Le Cauchemar se manifeste
  3. Kal: "Nous sommes les préservateurs de l'équilibre, maintenant et à tout jamais, alors que Malfurion repose dans le Rêve. N'oublie jamais cela."
  4. 4,0, 4,1, 4,2, 4,3, 4,4, 4,5 et 4,6 The Warcraft Encyclopedia
  5. Quête : Le capturêve d'émeraude
  6. Entrée du Codex des montures pour les Rênes de gardien du Bosquet
  7. 7,0, 7,1 et 7,2 World of Warcraft : Chroniques Volume 1
  8. name=WC3man53
  9. 9,0, 9,1 et 9,2 Tome des Anciens
  10. 10,0, 10,1 et 10,2 L'Apocalypse, 67
  11. La malédiction des Worgens numéro 4
  12. Quête : Ni homme ni bête
  13. Malfurion Hurlorage crie: Reflet-de-Lune est le lieu le plus sacré du Rêve. De penser que mon shan'do ait pu jouer un quelconque rôle sans sa corruption...
  14. Le Puits d'éternité
  15. World of Warcraft : Hurlorage, p.389
  16. L'Aube dese Aspects Partie 1, chapitre 1
  17. http://www.mmo-champion.com/index.php?topic=218.0
  18. 18,0, 18,1, 18,2, 18,3, 18,4, 18,5 et 18,6 World of Warcraft: The Roleplaying Game, pg. 23
  19. Shadows & Light, pg. 144
  20. 20,0, 20,1, 20,2 et 20,3 Warcraft: The Roleplaying Game, pg. 217
  21. Shadows & Light, 145-149

External links[modifier | modifier le wikicode]

Modèle:Warcraft Universe